La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Coloriage lézard

Les lézards sont des petits reptiles de l'ordre des Squamates. Ils partagent le fait d'avoir quatre pattes, des oreilles à tympan apparent sans conduit auditif externe, le corps recouvert d'écailles et la mue. Toutes les espèces ne perdent pas leur queue (autotomie) en cas d'agression et toutes n'ont pas des paupières mobiles comme c'est le cas pour les Gekkonidae et les Xantusiidae.

Étymologie et usage du mot

Le terme lézard dérive probablement du latin lacertus1 qui désigne aujourd'hui une famille et un genre particuliers (les Lacertidae et les Lacerta). Diverses espèces peuvent avoir un nom vernaculaire qui contient le terme lézard comme les geckos (lézard vert de Manapany) ou le lézard vert. Cependant ce terme est aussi un terme générique qui regroupe traditionnellement plus particulièrement des espèces de l'infra-ordre les Autarchoglossa présents en Europe mais aussi les geckos, les caméléons et les iguanes. Parmi les espèces Autarchoglossa, certaines espèces ne sont pas, à première vue, considérées comme des lézards car ils ne possèdent pas de pattes, par exemple les orvets, serpents de verre, et les ophisaures. Les espèces d’Autarchoglossa les plus grandes comme les varans ne sont en général pas non plus considérés comme des lézards en raison de leur taille1.

Paléontologie

La plupart des fossiles animaux étudiés (parce que les plus faciles à trouver) sont coquillers ou proviennent de grands animaux (mammouths, dinosaures..) morts dans des déserts ou sédiments. En dépit de quelques exceptions très locales (ex : Dormaal en Belgique pour l'Eocène inférieur et de Messei ou Sansan pour le Miocène moyen4), les lézards se fossilisant très mal. Les ancêtres des lézards contemporains de petite taille restent mal connus (on suppose qu'au Carbonifère les premiers Amniotes vraiment terrestres ont acquis une peau plus imperméable et protectrice que celle des Amphibiens et que cette peau était probablement écailleuse, comme celle des Lézards contemporains). Les Mosasaures sont connus par leurs grands squelettes, mais on ignore encore leur aspect et couleur.

En explorant le contenu d’une collection naturaliste (privée) récemment offerte au Musée américain d'histoire naturelle, des scientifiques ont trouvé une douzaine de fragments et restes de lézards conservés dans des morceaux d’ambre. Cet ambre a été déterré des décennies plus tôt dans des mines de Burma au Myanmar.

Certains de ces fossiles présentent des détails bien conservés tels qu’écailles, griffes, tissus mous. Ils appartiennent à plusieurs espèces qui vivaient il y a environ 100 millions d'années alors que les zones tropicales étaient aussi variées que de nos jours [archive] mais que les plantes à fleur et les insectes pollinisateurs étaient seulement en train d’apparaitre.

Parmi ces fossiles figurent le reste d’un petit caméléon (le plus ancien fossile connu pour ce groupe taxonmique. Il a battu le record précédent dancienneté de près de 80 millions d'années.

Cette collection de restes piégés dans de l’ambre va améliorer les connaissances en termes d'histoire évolutive de lézards, car il est maintenant possible grâce à des scanners évolués d’en faire une « dissection numérique » ; Ce travail a permis de confirmer que la diversité biologique était déjà très élevée au sein de ce groupe taxonomique pour lesquels il existe peu de fossiles.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9zard

Partager via un média social

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?