La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Coloriage hydre

L’Hydre de Lerne est une créature de la mythologie grecque : tuer l'Hydre de Lerne constitue le deuxième des douze travaux d'Héraclès.

Cette créature est décrite comme un monstre possédant plusieurs têtes, dont une immortelle. Celles-ci se régénèrent doublement lorsqu'elles sont tranchées, et l'haleine soufflée par les multiples gueules exhale un dangereux poison, même pendant le sommeil du monstre. L'Hydre fut engendrée par Typhon et Échidna, puis élevée par Héra sous un platane à proximité de la source Amymone et du lac de Lerne, en Argolide (approximativement face à Nauplie). Lors de sa naissance, elle ne possédait qu'une tête, l'immortelle, qui se dédoubla ensuite pour former toutes les autres (quelques-unes ou des centaines selon les versions). Selon les Histoires incroyables de Paléphatos de Samos, l'Hydre de Lerne n'existe pas: le roi Lerne régnait sur un territoire qui portait son nom, tous les hommes vivaient dans des villages, englobés à l'époque de Paléphatos dans un territoire habité par les Argiens. Les cités d'alors s'appelaient Argos, Mycènes, Tyrrhènes, Lerne, et chacune d'elle était gouvernée par un roi. Les autres souverains étaient soumis à Eurysthée, fils de Sthénélos et petit-fils de Persée. Le royaume de Mycènes était le plus étendu et le plus peuplé. Mais Lerne refusait de se soumettre et lui faisait la guerre. À l'entrée du pays se tenait une citadelle fortifiée, gardée par cinquante archers qui veillaient nuit et jour sans interruption. « Hydre » était le nom de la citadelle de Lerne. Eurysthée envoya Héraclès pour détruire cette citadelle. Les sujets d'Héraclès assaillaient les archers de la tour avec des projectiles enflammés, quand l'un d'eux, touché, tomba. Lerne engagea des mercenaires Cariens, dont un, nommé Crabe, arriva à la tête d'une armée. Par la suite, Iolaos, fils d'Iphiclès et neveu d'Héraclès, vint de Thèbes lui prêter main-forte avec une armée. Il mit le feu à la tour qui se dressait sur la forteresse, les vainquit, tua l'Hydre, et anéantit l'armée.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydre_de_Lerne

Coloriages d'hydres à imprimer

Partager via un média social

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?